Comment nous avons installé l’électricité dans notre maison

Nous sommes un couple de jeunes professionnels, particulièrement sensibles à l’écologie et à la responsabilité environnementale. Nous avons donc choisi de construire notre maison entièrement en bois. Toutefois, nous ne pouvions pas être complètement indépendants en termes d’énergie. Nous avons donc dû nous renseigner sur les alternatives qui s’offraient à nous. Il nous a été nécessaire de faire appel à des fournisseurs et à des professionnels, notamment pour tout ce qui concerne l’électricité. De plus, en raison de la qualité hautement inflammable du matériau de construction de notre habitation, nous ne pouvions prendre aucun risque en ce qui concernait l’électricité. Nous allons vous expliquer comment s’est déroulée l’installation de notre système électrique, le raccordement au réseau et la pose du compteur. Toutes ces étapes sont nécessaires avant la mise en service de l’électricité dans une nouvelle habitation.

Nos connaissances en la matière n’étaient décidément pas assez importantes pour pouvoir effectuer l’installation électrique nous-mêmes. De plus, la moindre erreur aurait pu nous coûter cher ou engendrer des accidents graves dans la maison. Solliciter l’intervention d’un professionnel nous a semblé être l’alternative la plus indiquée pour nous assurer de la pérennité de l’installation.
Nous l’avons dessiné ensemble, en fonction de l’usage que nous souhaitions faire des différentes pièces. Il nous a donné des conseils au fur et à mesure, s’est préoccupé de toutes nos demandes et a apporté des réponses à toutes nos questions. A la fin de son intervention, il nous a fourni une attestation de conformité de l’installation d’électricité, ou CONSUEL. Ce document est impératif pour le raccordement au réseau, et il engage la responsabilité du technicien.

L’étape suivante a été de raccorder notre habitât au réseau électrique. Pour une nouvelle habitation, une demande doit être faite auprès du fournisseur, avant l’installation du compteur. Généralement, les entreprises par lesquelles on passe pour le raccordement effectuent également la pose du compteur. Nous avons dû nous renseigner et faire des recherches préalables sur la puissance souhaitée : soit du 12 kVA monophasé, soit du 36 kVA triphasé.

La demande de raccordement au réseau électrique a été effectuée quelques mois avant la date prévue de notre installation dans la maison. Nous avions le choix entre Enedis (ancienne ErDf : Electricité Réseau Distribution France) ou des entreprises locales de distribution (ELD). Autant de prestataires que nous avons comparés et démarchés avant de faire notre choix. Après avoir approché la mairie de notre résidence pour les différents contacts, nous avons sollicité le gestionnaire régional de la société sélectionnée, et la planification de l’intervention s’est faite très rapidement. Il est à noter que les prestataires proposent des services d’accompagnement pour la coordination et le suivi des travaux avec le raccordement.

Certaines pièces justificatives nous ont été demandées comme nous le sollicitions pour une nouvelle habitation : le permis de construire et son numéro, le plan de masse avec mention des différents accès à la voie publique, le plan de situation du terrain avec extrait de cadastre et quelques photos du projet.

Le gestionnaire a étudié notre dossier. Il a vérifié la faisabilité du projet, son prix et le délai de réalisation des travaux. Il nous a également indiqué l’endroit le plus adéquat pour la pose du compteur dans la maison. De manière générale, et autant que possible, il est installé à proximité du panneau électrique. Il nous a transmis un devis et nous a informés des formalités administratives à effectuer avant leur intervention. Elle a commencé une fois que nous les avons obtenues, que nous avons accepté le devis et réglé un acompte.

Nous avons ensuite défini du contrat de prestation que nous souhaitions souscrire. Une fois ce contrat signé, le fournisseur a planifié la mise en service de l’électricité dans notre maison, à partir de la date prévue de la fin du raccordement. La mise en service nécessite que le compteur ait été posé, qu’un contrat avec le fournisseur ait été signé et que le CONSUEL lui ait été envoyé. Le compteur ne nous appartenant pas, c’est la société prestataire qui se charge de nous en fournir un et de l’installer. La demande s’effectue par lettre. Cette mise en service est payante, mais le montant est le même indépendamment du fournisseur.